Mes passions pour le Cinéma et les B.O de films...

Le monde du cinéma et des musiques de films...

posté le 30-06-2009 à 12:56:09

Le Prince DRACULA : Les différents pouvoirs d'un Vampire :

 
Les pouvoirs d'un Vampire :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cas Vlad Drăculea :

 

 

 

 

Vlad III Basarab, dit Ţepeş (« l'Empaleur » en roumain) ou encore Drăculea (« Dragonneau » en roumain) est aujourd'hui fortement associé au mythe du vampire.

 

 
 
 

Ce prince de Valachie du XVe siècle, dont la réputation était sanguinaire, a inspiré (légèrement toutefois) Dracula, le roman de fiction de Bram Stoker, qui dépeint un vampire en Transylvanie et au Royaume-Uni au XIXe siècle.

 

 
 
 

Les nombreuses reprises littéraires et cinématographiques ont fini par faire de Dracula un personnage de la culture populaire mondiale.


 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facultés prêtées aux vampires de fictions :

 

Selon les mythes, légendes ou auteurs, le vampire dispose de forces ou de faiblesses  différentes.

 

 

 

 

 

Ainsi, dans le roman de Bram Stoker, les facultés de Dracula sont énumérées de façon précise par l'un des personnages, le docteur Van Helsing :

 

 
 
 
 
 

« Il faut savoir que le nosferatu ne meurt pas, comme l'abeille, une fois qu'il a fait une victime.

 

 

 

 

 

Au contraire, il n'en devient que plus fort ; et, plus fort, il n'en est que plus dangereux (...).

 

 

 

 

 

Il se sert de la nécromancie, art qui, comme l'indique l'étymologie du mot, consiste à évoquer les morts pour deviner l'avenir, et tous les morts dont il peut approcher sont à ses ordres.

 

 

 

 

 

Il peut, avec pourtant certaines réserves, apparaître où et quand il veut et sous l'une ou l'autre forme de son choix ;

 

 

 

 

 

Il a même le pouvoir, dans une certaine mesure, de se rendre maître des éléments : la tempête, le brouillard, le tonnerre, et de se faire obéir de créatures inférieures, telles que le rat, le hibou, la chauve-souris, la phalène, le renard et le loup ;

 

 

 

 

 

 

Il peut se faire grand et se rapetisser et, à certains moments, il disparaît exactement comme s'il n'existait plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le même personnage précise toutefois plus loin que plusieurs moyens sont utilisables pour éliminer le vampire :

 

 

 

 

 

« Il est prisonnier, plus qu'un homme condamné aux galères, plus qu'un fou enfermé dans un cabanon.

 

 

 

 

Aller là où il a envie lui est interdit.

 

 

 

 

Lui qui n'est pas un être selon la nature, il doit cependant obéir à certaines de ses lois - pourquoi, nous n'en savons rien.

 

 

 

 

 

Toutes les portes ne lui sont pas ouvertes ; il faut au préalable qu'on l'ait prié d'entrer ; alors seulement il peut venir quand il le désire.

 

 

 

 

Son pouvoir cesse, comme d'ailleurs celui de toutes les puissances malignes, dès les premières lueurs de l'aube.

 

 

 

 

 

Il jouit d'une certaine liberté, mais en des moments précis.

 

 

 

 

 

S'il ne se trouve pas à l'endroit où il voudrait être, il ne peut s'y rendre qu'à midi, ou au lever, ou au coucher du soleil.

 

 

 

 

Ainsi, tandis que le vampire peut parfois accomplir sa propre volonté, pourvu qu'il respecte les limitations qui lui sont imposées et se confine dans son domaine :

 

 

 

 

 

Son cercueil à lui, son enfer à lui, ou encore dans un endroit non béni ; et encore ne peut-il se déplacer qu'à des moments bien précis.

 

 

 

 

 

On dit aussi qu'il ne peut franchir des eaux vives qu'à marée haute ou lorsque la mer est étale.

 

 

 

 

 

Et puis, il y a des choses qui lui ôtent tout pouvoir, comme l'ail, nous le savons assez ; comme ce symbole, ma petite croix d'or, devant laquelle il recule avec respect et s'enfuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y en a encore d'autres :

 

 

 

Une branche de rosier sauvage, posée sur son cercueil, l'empêche d'en sortir, une balle bénite que l'on tirerait sur son cercueil le tuerait et il deviendrait alors un mort véritable.

 

 

 

 

Quant au pieu que l'on enfonce dans son cœur, nous savons qu'il lui donne également le repos éternel, repos éternel qu'il connaît de même si on lui coupe la tête.

 

 

 

 

Il ne se reflète pas non plus dans les miroirs et son corps ne fait pas d'ombre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le premier film s'inspirant du roman, NosferatuMurnaun'indique qu'un seul moyen permettant d'éliminer le vampire :

 

 

 

 

 

 

Une femme au cœur pur doit faire oublier le lever du jour au comte.

 

 

 

 

C'est de là qu'est née la croyance dans les effets nocifs des rayons du soleil sur les vampires, laquelle sera exploitée dans la plupart des films.

 

 

 

 

 

Par ailleurs, Murnau comme les autres cinéastes ne détaillent pas autant les facultés des vampires ; par souci d'alléger l'intrigue, très certainement.

 

 

 

 

Mais ils leur en prêtent d'autres ; ainsi, les films dans lesquels a jouéBela Lugosi ont développé l'idée que les vampires possédaient un pouvoir hypnotique leur permettant, notamment, de séduire efficacement les femmes.

 

 

 

 

Dans son DraculaCoppola invente de nouvelles règles.

 

 

 

 

Ainsi, son personnage principal est capable de boire et de manger.

 

 

 

 

Il peut également se déplacer le jour - et pas seulement à certaines heures.


 

 

 

 

 

Ainsi, le vampire :

 

 

 

 

  • se nourrit de sang ; 
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Est déjà mort et ne peut-être tué à nouveaux que par des pratiques spéciales : pieu dans le cœur, clou dans la tête, une décapitation ou une crémation (la tradition populaire réclamait les quatre à la fois).
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Il doit ensuite être enterré à l'angle d'un carrefour (plusieurs variantes) ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • est immortel (c'est-à-dire n'est pas soumis à la vieillesse) ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • pratique la « mastication ».
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Dans de nombreuses légendes, le vampire ne se nourrit pas que de sang, mais aussi d'excréments humains et de chair, même de la sienne propre : le vampire pratique en effet l'automastication de sa chair et de ses vêtements ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • devient plus puissant avec l'âge, c'est-à-dire qu'il résistera mieux aux lieux saints ou à l'eau bénite par exemple ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • a le teint pâle  ou une peau d'une blancheur blafarde ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • a la faculté de se transformer en animal (animal quelconque ou uniquement loup, chauve-souris selon les auteurs) ou en brume.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Les formes qui lui sont prêtées selon les auteurs peuvent être diverses : grenouille, araignée, parfois même légumes et autres objets inanimés.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Il convient de noter que, contrairement à l'homme atteint delycanthropie, qui doit ôter ses vêtements avant de prendre la forme du loup-garou, le vampire ne semble pas avoir besoin de se déshabiller pour se changer en animal ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • est très fort, très rapide, a une excellente vision nocturne ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • peut être repoussé, blessé par des symboles sacrés (crucifixeau bénite) ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • ne supporte pas la lumière du soleil ; mais n'est pas tué par elle.
  • peut lire dans les pensées ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • ne se reflète pas dans les miroirs ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • ne peut franchir un seuil ou pénétrer dans un bâtiment sans y avoir été invité ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • ne peut franchir l'eau courante ;
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • est indisposé par l'odeur de l'ail ;

     

     

     

     

  • est obligé de compter toutes les graines d'un sac renversé devant lui, et de dénouer tous les nœuds qu'il croise, même si le jour arrive, et ne peut s'en détourner que lorsqu'il a fini de les compter ;

     

      

     

     

  • a un don pour la séduction dont il se sert pour approcher certaines de ses proies, souvent des femmes.

     

     

     

     

  • ne doit pas boire le sang et manger la chair d'un humain mort, qui peut leur causer un empoisonnement très grave.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  •  


    Commentaires

     
     
     
     

    Ajouter un commentaire

    Pseudo : Réserve ton pseudo ici
    Email :
    Site :
    Commentaire :

    Smileys

     
     
     
    Rappel article
     
     
    Bienvenue dans le monde du cinéma :
    Merci de votre visite...
    Cécile